L'histoire de Casa la sal

Sols anciens, arabesques sur les murs, grand escalier, patios, pierre de marès, carreaux de faïence, verre coloré,… cette grande maison minorquine sur deux étages à une rue de la mer se distingue au loin par son immense palmier et son incroyable lumière

Une histoire d’amitié

Casa la sal est aussi l’histoire d’un coup de foudre et d’une amitié de vingt ans. Elle est niçoise, amoureuse de Minorque depuis ses 14 ans et sait que la Méditerranée est le plus bel endroit de la terre. Je viens du Nord, ne jure que par la Normandie et mets de l’écran total pour échapper au soleil. Nous rêvons toutes les deux d’une grande maison pour accueillir nos enfants et nos amis.

Un soir de juillet, nous voilà à Mahon chez nos amis Eli & Jordi. Le lendemain après-midi, nous croisons un homme qui fume une cigarette et nous ouvre la porte de sa maison. Au milieu des frigidaires et des empanadas – c’est une ancienne épicerie-traiteur – nous découvrons un paradis.

Nous signons la promesse de vente l’après-midi même.

A & V